Philosophie du projet

Etre candidate investie n’est pas la traduction d’être seul maître à bord. Je suis le capitaine d’un équipage composé de femmes et d’hommes engagés pour l’intérêt général. Nous avons élaboré, dans un esprit progressiste, un projet adressé à l’ensemble de la population raphaëloise. Nous souhaitons faire de notre ville une référence dans de nombreux domaines.

Il est évident que notre situation géographique (un littoral de 34km, un massif classé et protégé de 320 km²) et notre climat nous obligent à être sensibles aux questions environnementales. L’écologie est transpartisane car au cœur de notre vie. En conséquence, toute décision sera prise à l’aune de celle-ci. Nous nous devons, ensemble, de préserver notre qualité de vie à travers un programme à la hauteur de l’enjeu climatique.

Par ailleurs, la démocratie inclusive, indispensable aujourd’hui, sera également une pierre angulaire de notre méthode de gouvernance. Dès la genèse de dossiers structurants pour notre ville, les raphaëloises et raphaëlois se verront offrir la possibilité de participer à leur élaboration et à leur suivi. Il est nécessaire de ramener le plus grand nombre de citoyens à l’engagement politique au sens premier du terme. Le maire et son équipe devront répondre devant les administrés de leurs choix et de leurs décisions de façon régulière.

Cette philosophie sera notre fil d’Ariane permettant de développer nos projets dans l’ensemble des domaines que sont l’économie locale, l’aménagement du territoire, la compatibilité avec notre communauté d’agglomération, les finances, les règles administratives et la légalité.

Même si Saint-Raphaël est une ville qui n’a pas manqué d’investissements ces 20 dernières années, il n’en demeure pas moins un besoin de corriger certaines insuffisances. Après l’audit que nous aurons engagé afin d’être au plus près de la réalité, nous affinerons notre conception de ce que doit être la physionomie de notre ville dans les 30 prochaines années. Dans un esprit de totale liaison avec les acteurs, ces futurs projets tiendront compte des techniques et conditions du moment.

Dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de notre cité, de nombreux éléments permettent de travailler sur trois échelles temporelles de propositions : court terme (2 à 6 ans), moyen terme (6 à 15 ans) et long terme (15 à 30 ans). Notre vision pour Saint-Raphaël est de voir au-delà de 6 ans. La revitalisation du centre-ville, le transport et ses nouveaux modes, le développement économique, la scolarité et l’enseignement supérieur, l’accompagnement des plus démunis, la redynamisation du tourisme, la culture et l’animation, l’utilisation des espaces ruraux et du domaine maritime sont autant de problématiques qui seront traitées avec ces trois échelles de réalisation.

De plus, dans bien des secteurs, nous aurons la volonté de travailler en cohésion avec les autres communes de la Communauté d’Agglomération Var Estérel Méditerranée (CAVEM), de la Dracénie, du Golfe de Saint-Tropez sans omettre l’aide potentielle de l’Union Européenne.

Notre politique, par son honnêteté et sa transparence rigoureuse, aura vocation à casser des codes qui polluent le fonctionnement des communes. Maximiser les possibles de chaque raphaëloise et de chaque raphaëlois rejoint à maximiser les possibles et les perspectives pour notre ville.

Saint-Raphaël doit retrouver son rayonnement national pour redonner espoir à chaque citoyens afin de l’inciter à l’engagement politique et de ramener de la solidarité.

Mon équipe et moi-même sommes prêts à nous y engager.

 

Sandrine Hacquard

Candidate à la Mairie de Saint-Raphaël aux élections municipales de 2020.

Laisser un commentaire